YVES SAELENS

 

BIOGRAPHIE

Après avoir obtenu un diplôme pédagogique, le ténor belge Yves Saelens a fait ses études au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles avec Dina Grossberger, ou il obtient les diplômes supérieurs de chant et d’art lyrique, et au Juilliard Opera Center à New York avec Ed Zambara. Il est premier lauréat des Concours ‘Nany Philippart  ’95’, ‘Jeugd & Muziek Vlaanderen ’97’. ‘New York Oratorio Society Competition ‘97’, ‘Marilyn Horne Foundation Competition ‘97’, et deuxième lauréat de la ‘Salzburg International Mozart Competition ‘99’. Il était  élu par L’Union de la Presse Musicale Belge comme ‘Jeune Musicien de l’année 2004’.

 

Il a participé aux masterclasses de Ernst Haefliger, Ruben Lifschitz et  Martin Isepp; de Christoph Eschenbach, Peter Schreier, Ian Partridge, Roger Vignoles et David Owen Norris au Steans Institute Chicago; de Marilyn Horne, Warren Jones et Frank Lopardo à la Music Academy of the West; de Christa Ludwig et James Levine à la Juilliard School, et de Helmut Deutsch à la Monnaie.

 

Il á collaboré aux enregistrements de Der Tod Jesu (Telemann), Carmina Burana (Orff), la Serenade for Tenor and Horn (Britten), Le Nozze di Figaro (Mozart), L’Enfance du Christ (Berlioz), Lucie de Lammermoor (Donizetti), La Capricciosa corretta (Martin y Soler), Impressions de Pelléas (Debussy), Wuthering Heights (Herrmann) et le Kosegarten Song Cycle (Schubert), entre autres. Il a fait des CD en solo avec des Lieder de Robert Franz (Etcetera), accompagné par Jan Vermeulen; Goethe Lieder de Hugo Wolf (Eufoda), Romanze de Francesco Paolo Tosti (Eufoda),  Wehmut und Liebeshauch, avec des lieder de Beethoven, Schumann, Grieg et Strauss (Eufoda), et This Wing’d Hour (Phaedra), avec des song-cycles de Quilter, Vaughan-Williams, Britten et Finzi, chaque fois accompagné par la pianiste Inge Spinette.

 

Récitaliste actif, il a interprété entre autres Dichterliebe, les Liederkreise et Kerner-lieder de Schumann, An die Ferne Geliebte de Beethoven, Die Schöne Müllerin, Winterreise et Schwanengesang de Schubert, Die Schöne Magelone de Brahms, Les Illuminations et Nocturne de Britten. De Vaughan-Williams, il a chanté les Songs of Travel, accompagné par l’Orchestre National de Belgique, ainsi que On Wenlock Edge, avec le Penderecki String Quartet, à l’occasion d’un recital de la Marilyn Horne Foundation. Il a interprété Das Lied von der Erde de Mahler avec L’Orchestre Symphonique de Tours, et avec l’ASKO Schönberg Ensemble Amsterdam; Avec Het Collectief il a chante cette œuvre en concert et en enregistrement, dans une transcription et dirigé par Reinbert de Leeuw.  

 

Yves Saelens a fait ses débuts à l’opéra sous les traits de Paolino (Il Matrimonio Segreto de Cimarosa). Depuis, il interpréta plusieurs rôles du répertoire mozartien: Tamino (Die Zauberflöte), Belmonte (Die Entführung aus dem Serail), Don Ottavio (Don Giovanni), Ferrando (Cosi fan Tutte), le rôle-titre dans Idomeneo, Titus (la Clemenza di Tito) et Gomatz (Zaïde). Autres rôles importants étaient: Rinuccio (Gianni Schicchi), Pinkerton (Madama Butterfly), Alfredo (La Traviata), Fenton (Falstaff), Narraboth (Salomé), Admeto (Alceste), Bajazet (Tamerlano), Alwa (Lulu), Tambourmajor (Wozzeck), Steva (Jenufa), Tichon (Katia Kabanova), Toni (Elegy for Young Lovers), Belfiore (Il Viaggio a Reims), Pluton (Orphée aux Enfers), Bénédict (Béatrice et Bénédict), Gérald (Lakmé), Faust (La Damnation de Faust), Ulysse (Pénélope), Jason (Médée), Camille (Die lustige Witwe), Gonzalve (L’Heure Espagnole), Gernando (L’Isola Disabitata), Lelio (La Capricciosa corretta), Guido Bardi (Eine Florentinische Tragödie), Male Chorus (The Rape of Lucretia), Edgar Linton (Wuthering Heights), Ferdinand (The Tempest – Adès), Filippo (L’Infedeltà Delusa) et David (Die Meistersinger). Il a également créé les rôles d’Il Matto (La Strada – Van Hove), L’Avventore (L’Uomo dal fiore in Bocca – Brewaeys), Le Chef de la Garde (Affaire Étrangère – Villenave), Festus (Legende – Wagemans), Shoko (Andreas Weent – Wagemans) et Schatz/Big Uncle (An unserem Fluss – Navok). 

 

Il a chanté dans les théâtres de Tours, Marseille, Nancy, Rennes, Caen, Lille, St.-Etienne, Strassbourg, Bordeaux, Lyon, Montpellier, Avignon, Reims, Limoges, Rouen, Paris-LeChâtelet, Paris-Champs-Elysées, Bruxelles, Anvers, Gand, Liège, Luxembourg, Lausanne, Monte-Carlo, Toronto, Indianapolis, Barcelona, Madrid-LaZarzuela, Frankfurt, Leipzig, Mannheim, Weimar, Halle, DNO Amsterdam, Nationale Reisopera Enschede, Opera Zuid Maastricht, les Chorégies d’Orange, les Festivals d’Aix-en-Provence, Montpellier et Saintes, le Glyndebourne Touring Opera ; Transparant Antwerpen; à Carnegie Hall de New York, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Wiener Konzerthaus, Theater an der Wien, la Gulbenkian Foundation Lisbon, Suntory Hall Tokyo, Sydney Opera House; avec L’Orchestre National de Lille, le Münchner Rundfunkorchester, L’Orchestra della Svizzera Italiana, Tiroler Symphonieorchester Innsbruck, Orchestre National des Pays de la Loire, Filharmonisch Orkest van Vlaanderen, la Philharmonie Zuidnederland, La Petite Bande, les Talens Lyriques et Anima Eterna. Il a travaillé avec les chefs d’orchestre Serge Baudo, Sigiswald Kuijken, Michel Corboz, Peter Schreier, Marc Minkowski, Christophe Rousset, René Jacobs, Jos van Immerseel, Jean-Claude Casadesus, Dennis Russel Davies, Marcello Viotti, Evelino Pidò, Friedemann Layer, Alain Altinoglu, Reinbert de Leeuw…

 

Au début de la saison 21-22 il a chante dans la production de Casa Ricordi avec Zomeropera Alden Biesen, et puis il a participé à la création moderne de l’opéra De Kinderen der Zee (Mortelmans), dans lequel il a interprété le rôle principal de Ivo Marïen, dans une production concertante de La Monnaie au Bozar, Bruxelles. Ses autres engagements pour cette saison incluent des concerts avec Die Jahreszeiten (Haydn), avec Anima Eterna à Bruges; Das Lied von der Erde (Mahler/De Leeuw) avec Het Collectief à Utrecht; la Matthaeuspassion avec deChorale, et la Johannespassion avec La Passione, chaque fois à  Anvers; et de nouvelles productions d’opéra avec Tropenliefde (R.Vermeulen / creation mondiale) à Hamme et Anvers, et avec Ulisse (Dallapiccola) à l’Oper Frankfurt.

 

___________________

Updated February 2022

 

 

English
Nederlands
Deutsch